Analyse d’un Congrès divisé et des fondamentaux de marchéNov 26, 2018

Aux États-Unis, les élections de mi-mandat ont abouti à un Congrès divisé. Néanmoins, Ed Perks, Directeur de l’investissement de Franklin Templeton Multi-Asset Solutions, estime que ce changement attendu dans l’équilibre des pouvoirs ne devrait pas modifier ses perspectives économiques pour les États-Unis ou entraîner des changements notables de la politique américaine. Il explique également pourquoi il se base sur plusieurs facteurs fondamentaux pour évaluer les marchés, plutôt que sur les seules issues politiques.

Analyse d’un Congrès divisé et des fondamentaux de marché

Si les élections de mi-mandat qui se sont déroulées aux États-Unis le 6 novembre ont suscité un vif intérêt, nous ne pensons pas que l’issue du scrutin au Congrès soit une source de préoccupations pour ce qui est des répercussions potentielles sur les marchés.

Comme bon nombre d’observateurs l’avaient prédit, le Congrès américain est désormais divisé. Les Démocrates ont pris le contrôle de la Chambre des représentants et les Républicains conservent la mainmise sur le Sénat.

Perspectives économiques américaines

Selon nous, la division du Congrès ne devrait pas avoir d’incidence notable sur nos perspectives économiques. La croissance économique mondiale devrait rester positive grâce à une économie américaine qui semble relativement solide.

Même s’il est possible d’assister à un ralentissement de la croissance américaine dans le sillage d’une décélération de l’expansion budgétaire, nous pensons que les effets seront mineurs, car les marchés ont largement intégré cette issue.

Changements possibles de la politique américaine

De façon générale, nous ne pensons pas que la division du Congrès changera l’orientation globale de la politique. Nous ne prévoyons pas de changements notables au niveau des politiques actuelles en matière de fiscalité, de dépenses ou de commerce.

Cela étant, nous pourrions observer une certaine pression sur les titres sensibles à la politique. Par exemple, si les représentants démocrates à la Chambre demandent une refonte de la législation en matière de santé, nous pourrions observer une certaine volatilité dans ce secteur.

Actuellement, il est apparemment devenu plus difficile pour les deux partis de parvenir à un consensus, même sur les principales questions économiques les plus bipartites. L’une de ces problématiques porte sur l’infrastructure. À ce stade, nous ne savons pas comment la division du Congrès affectera la modernisation des infrastructures. Les représentants démocrates à la Chambre pourraient notamment ne pas vouloir offrir au président Trump une victoire sur le plan de la politique en matière d’infrastructures avant les prochaines élections présidentielles.

La division du Congrès pourrait conduire à une nouvelle paralysie politique à Washington.

Adoption d’une vision plus globale

Notre expérience nous enseigne qu’un seul facteur n’influence pas les marchés individuellement, tout du moins pas à long terme. Nous nous concentrons sur plusieurs facteurs fondamentaux pour évaluer les marchés, plutôt que sur les seules issues politiques.

Après avoir atteint une série de pics historiques en 2018, les actions américaines ont fait preuve de volatilité au cours des derniers mois, et ce pour plusieurs raisons. Comme nous l’avions expliqué dans un article précédent, l’escalade des tensions commerciales entre les États-Unis et la Chine, la hausse des taux d’intérêt américains et la montée de l’inflation ne sont que quelques-uns des facteurs ayant conduit aux récents mouvements du marché.

Selon nous, la récente volatilité du marché n’est guère surprenante compte tenu de la relative stabilité de l’année passée. En outre, notre recherche indique que le marché tend à être volatil pendant les élections de mi-mandat aux États-Unis.

 

Les commentaires, opinions et analyses reflètent un point de vue personnel du gérant et sont communiqués à titre d’information uniquement. Ils ne sauraient être considérés comme un conseil d’investissement individuel ou comme une recommandation d’acheter, de vendre ou de détenir un quelconque titre ou d’adopter une quelconque stratégie d’investissement. Il ne constitue pas un conseil d’ordre juridique ou fiscal. Les informations contenues dans ce document sont valables à leur date de publication et peuvent changer sans préavis, et ne constituent pas une analyse complète des évènements survenant dans les divers pays, régions ou marchés.

Les données de tierces parties peuvent avoir été utilisées dans la préparation de ce document et Franklin Templeton Investments (« FTI ») n’a pas vérifié, validé ni audité de manière indépendante ces données. FTI décline toute responsabilité en cas de perte due à l’utilisation de ces informations, et la pertinence des commentaires, des opinions et des analyses contenus dans ce document est laissée à la seule appréciation de l’utilisateur. Les produits, services et informations peuvent ne pas être disponibles dans toutes les juridictions et sont fournis par les sociétés affiliées de FTI et/ou leurs distributeurs, dans la mesure où la réglementation/législation locale l’autorise. Veuillez consulter votre conseiller financier pour toute information supplémentaire sur la disponibilité des produits et services dans votre juridiction.

Quels sont les risques ?

Tout investissement comporte des risques, notamment celui de ne pas récupérer le capital investi. La valeur des investissements peut varier à la hausse comme à la baisse, et les investisseurs peuvent ne pas récupérer le montant total investi. Les cours des actions fluctuent, parfois de manière rapide et spectaculaire, en raison de facteurs affectant certaines entreprises, des industries ou secteurs particuliers ou la conjoncture générale du marché.