Histoire

Franklin Templeton a connu un fort développement depuis sa création en 1947. Depuis la période où la petite entreprise était reconnue comme l’une des meilleures du marché, le groupe est aujourd’hui devenu l’un des leaders mondiaux de la gestion d’actifs.
Avec plus de 70 ans d’expérience, une gamme multi-expertises et une croissance soutenue à l’échelle mondiale, nous offrons à nos clients des opportunités uniques.

Rupert H. Johnson

La société a été créée en 1947 à New York par Rupert H. Johnson Sr. qui dirigeait une entreprise de courtage de détail prospère à Wall Street. Il a donné à la société le nom de l'un des pères fondateurs des États-Unis, Benjamin Franklin, Franklin ayant incarné la frugalité et la prudence en matière d’épargne et d’investissement. La première gamme d’OPCVM de la société, les Franklin Custodian Funds, était constituée d’une série de fonds actions et obligations gérés de façon classique et adaptés à la plupart des investisseurs.

Charles B. Johnson

Le fils de Rupert H. Johnson Sr., Charles B. Johnson (Charlie), succéda à son père en 1957, à l’âge de 24 ans, en tant que Président Directeur Général, lorsque ce dernier partit à la retraite. La société ne comptait alors qu’une poignée de salariés et gérait moins de 2,5 millions de dollars. Franklin n’était alors pas à la mode, dans la mesure où, à cette époque, le marché de l’investissement destiné aux classes moyennes était dominé par les sociétés d’assurance. Cependant, Charlie était convaincu que son projet avait de l’avenir.

Bull and bear markets

Au début des années 1960, la persévérance de Charlie et de son équipe fut récompensée et l’entreprise se développa lentement, mais sûrement. Faire face aux exigences quotidiennes du métier demandait beaucoup d’efforts et Charlie continua à avoir plusieurs fonctions : gérant de fonds et comptable. Rupert Johnson, Jr., le frère de Charlie, intégra la société en 1965 où il eut diverses fonctions. Les années 1960 étant une période d’instabilité avec des cycles haussiers et baissiers extrêmes, il était alors d’autant plus stimulant de travailler.

Franklin Resources Common Stock Certificate

Franklin entra en Bourse en 1971, ce qui apporta à Charlie et à son équipe les capitaux nécessaires pour continuer à faire croître l’entreprise. En 1973, la société racheta Winfield & Company, une entreprise d’investissement basée à San Mateo, en Californie, et transféra les bureaux new-yorkais de Franklin en Californie. La société termina alors l’année avec 250 millions de dollars d’actifs sous gestion et environ 60 salariés. En 1979, le Franklin Money Fund se développa si rapidement qu’il devint le premier fonds de Franklin avec un milliard de dollars sous gestion, initiant ainsi la croissance considérable des actifs de l’entreprise à partir des années 1980.

New York Stock Exchange

À partir de 1980, le total des actifs sous gestion de l’entreprise doubla (ou presque) chaque année et ce, pendant six ans. En 1986, l’action de la société commença à s’échanger sur la bourse de New York sous le symbole “BEN”. La même année, la société ouvrit son premier bureau, en dehors de l’Amérique du Nord, à Taiwan. En 1988, Franklin fit l’acquisition de la société L.F. Rothschild Fund Management. Les actifs gérés par Franklin passèrent alors d’un peu plus de 2 milliards de dollars en 1982 à plus de 40 milliards de dollars en 1989 (le crash de 1987 eut peu d’impact sur les fonds monétaires et obligataires de Franklin). La direction commença néanmoins à s’inquiéter de l’importance des investissements effectués par Franklin sur les produits de taux, devenus la principale source de revenu de l’entreprise.

Dr Mark Mobius and Sir John Templeton

Dans les années 1990, des acquisitions stratégiques aidèrent Franklin à diversifier ses capacités de gestion d’actifs au-delà des produits de taux, tout en lui permettant de prendre plus d’envergure à l’échelle l’internationale, à travers l’Europe et l’Asie. En 1992, après avoir conclu un marché avec le célèbre investisseur international Sir John Templeton pour le rachat de Templeton, Galbraith & Hansberger Ltd., Charlie fut nommé “Meilleur dirigeant de fonds” de l’année pour avoir mené le plus grand regroupement d’entreprises de l’histoire réalisé par une société d’OPCVM indépendante. Templeton apporta à l’entreprise un solide portefeuille de compartiments d’actions internationales, ainsi que l’expertise du gourou des marchés émergents, Dr Mark Mobius. Puis en 1996, afin d’élargir sa gamme de produits basés sur les actions américaines, Franklin Templeton racheta Heine Securities Corporation, conseiller en placements de Mutual Series Fund, Inc., à Michael Price, l’icône de Wall Street.

Gregory E. Johnson

Plusieurs autres acquisitions clés consolidèrent la position de l’entreprise au sein des plus grandes organisations mondiales de la gestion d’actifs : Bissett en 2000, Fiduciary Trust en 2001 et Darby en 2003. En 2005, Gregory E. Johnson (Greg), le fils de Charlie, fut nommé Directeur Général, prenant en charge la direction globale de Franklin Templeton. Greg avait grandi au sein de l’entreprise, gravissant les échelons de l’organisation après avoir débuté à la salle des marchés en 1985, à l’âge de 24 ans. En 2013, Charlie Johnson prit sa retraite en tant que président, Greg Johnson est ainsi devenu président du conseil d’administration et président directeur général.


Global

Années 2010

Franklin Templeton continue à chercher des moyens d'obtenir de meilleurs résultats pour ses clients.

En 2012, l'entreprise a acquis une participation majoritaire dans K2 Advisors, un fournisseur de fonds de couverture intégrés et de produits et solutions de placement alternatifs, afin d'accroître ses capacités dans ce domaine.

L'année 2013 a coïncidé avec le départ à la retraite du président Charlie Johnson. Au cours d'une carrière exemplaire, il aura piloté Franklin Templeton pendant plus de 50 années de croissance et de changement. Charlie était convaincu que la clé du succès réside dans l'acharnement au travail, le dévouement et la persévérance dans le service client.

En 2014, Franklin Templeton a proposé son premier ETF (Exchange Traded Fund, fonds négocié en bourse) pour rendre accessible son expertise sous la forme d'un produit d'investissement transparent et peu onéreux. L'entreprise continue à élargir sa gamme d'ETF Franklin LibertyShares® à l'échelle mondiale ; aujourd'hui, celle-ci inclut des stratégies beta actives, passives et smart beta.

Au cours de la décennie, Franklin Templeton a poursuivi ses acquisitions afin de renforcer ses solutions et son offre de placements alternatifs, reprenant entre autres une société d'investissement quantitatif macrocentrique et un acteur spécialisé dans la science des données d'investissement, l'apprentissage machine et les algorithmes statistiques.

En 2018, Franklin Templeton a repris Edinburgh Partners, une société de gestion de placements mondiaux ayant pignon sur rue. Cette acquisition a renforcé notre offre de produits d'actions mondiales et nous a permis d'accueillir une équipe de placement et un leadership de renom.

En 2019, Franklin Templeton a repris Benefit Street Partners, un important gestionnaire de crédit alternatif. Cette acquisition renforce l'offre de produits alternatifs de Franklin Templeton et élargira nos solides capacités en matière de titres à revenu fixe, en vue d'y incorporer une gamme de stratégies de crédit alternatives.

En novembre 2019, Greg Johnson, CEO depuis 15 ans, a accédé à la fonction d'Executive Chairman du Conseil d'administration de Franklin Resources, Inc. Jenny Johnson le remplace à la fonction de CEO, pour diriger Franklin Templeton vers une nouvelle phase de croissance.